Shining

51v5ovld25l-_sx307_bo1204203200_

Auteur : Stephen King

Titre original : Shining

Traduction : Joan Bernard

Édition : Le livre de poche

Pages : 571

Date de parution : Octobre 2007

1ère parution : 1979 chez Alta

sans-titre-3-copie

Afin de subvenir aux besoins de sa famille, Jack Torrance, ancien alcoolique, accepte le poste de gardien d’hôtel pendant l’hiver, période où celui-ci reste fermé. En plein milieu des montagnes, l’hôtel sera inaccessible, laissant ses occupants seuls et coupé du monde. Accompagné de sa femme et de son fils Danny, il espère ainsi retrouver la paix et se concentrer sur l’écriture d’une pièce de théâtre. Mais rapidement, des évènements étranges et inquiétants vont venir bouleverser la petite famille. Sans compter que Danny est le témoin de certaines visions qu’il est le seul à voir. Des visions qui sont loin de rassurer le petit garçon alors qu’il sait que personne ne pourrait leur venir en aide si les choses tournaient mal …

sans-titre-5-copie

Quand j’ai eu envie de m’essayer à Stephen King, beaucoup m’ont conseillés ce roman. Mais n’étant pas une grande amatrice du genre horreur, j’ai préféré commencer par 22/11/63 (que j’ai adoré !!!). Du coup, Shining a trainé dans ma PAL pendant un petit moment … Puis j’ai fini par me lancer en me disant qu’il serait intéressant de sortir de ma zone de confort … Et contre toute attente, j’ai étais conquise !

Le roman nous présente 4 personnages que l’on va voir évoluer tout au long de l’histoire : Jack, sa femme, son fils Danny et bien sûr l’hôtel l’Overlook ! Avec ce dernier, l’auteur nous propose une ambiance froide, loin de tout, inquiétante, surnaturelle … Un huis clos qui peut faire froid dans le dos si l’on s’imagine à la place des personnages principaux … Les concernant justement, l’auteur nous donne beaucoup d’informations à leur sujet. Jack est un ancien alcoolique qui, même s’il ne touche plus à la bouteille, a toujours de vieux démons bien enfouis. Sa femme, elle, aimerait retrouver le couple qu’ils formaient à leur rencontre. Mais ayant déjà vu son mari avoir des accès de violence sous couvert de l’alcool, elle n’arrive pas à lui accorder sa pleine confiance. Et enfin Dany, petit garçon qui voit des choses effrayantes. Je l’ai adoré parce qu’il a vraiment les réactions que n’importe quel petit garçon de son âge pourrait avoir. Il a peur que ses parents se séparent et fait tout pour qu’ils soient heureux tous ensemble. Il est vraiment attachant. Bien sûr, nous allons les suivre pendant plusieurs mois et voir comment est-ce qu’ils vivent cloitré dans l’hôtel, comment est-ce que les personnalités de chacun vont se dévoiler et quelles vont être leurs réactions par rapport à toutes ces choses étranges …

Finalement, il n’y a pas tant de passages que ça qui font réellement peur dans le roman. L’auteur joue vraiment avec la psychologie, de ce fait j’ai eu souvent peur d’avoir peur … King sait en effet créer une atmosphère pesante et angoissante dans laquelle nous ne sommes jamais sereins. Mais je l’avoue quand même : je lisais ce livre le soir dans mon lit, et dès que je le renfermais, je n’étais pas si tranquille que ça … Quoi qu’il en soit, ce n’est pas un roman où l’on va retrouver de l’action à revendre. Et pourtant, l’atmosphère et le côté psychologique sont tellement bien travaillés qu’on veut constamment savoir ce qui va se passe ensuite. Pour ma part, j’ai été étonné de voir que je ne voulais pas lâcher le livre.

Ce roman est donc une agréable surprise, je ne pensais pas l’apprécier autant ! Maintenant, je suis assez curieuse de connaître la suite avec « Docteur Sleep » !

sans-titre-6

9 / 10

 

imagesgfgfgg

fleche L’idée de ce roman est venue à Stephen King alors qu’il était en vacance dans un hôtel à Estes Park. En arrivant, sa famille et lui se sont rendu compte que l’hôtel devait fermer le lendemain pour la période hivernale. Durant l’unique nuit qu’il a passé dans la chambre 217, l’auteur a rêvé que son fils courait dans les couloirs, poursuivis par une lance à incendie. De là sont partis les premières lignes de Shining.

fleche Le titre du roman a été inspiré d’une chanson de John Lennon : Instant Karma !

fleche Dans la première édition du roman (1977), ce dernier ne comprenait ni prologue, ni épilogue, King les a rajouté dans les éditions ultérieurs.

fleche Le roman a été adapté au cinéma par Stanley Kubricken 1980 avec Jack Nicholsondans le rôle de Jack, Shelley Duvall dans celui de Wendy, et Danny Lloyddans celui de Danny.

35 commentaires sur « Shining »

      1. Jack Nicholson est charismatique au possible, je crois que rien que sa présence et ses expressions font que j’ai déjà bien frissonné.
        L’actrice qui joue sa femme a un physique plutôt particulier (et je dis ça sans méchanceté), mais ça aide aussi pour l’ambiance du film. J’ai hâte de savoir ce que tu en auras pensé, et surtout si tu trouves que le film reste fidèle au roman d’origine. Bisous

        Aimé par 2 people

  1. Le film m’avait traumatisé ! Mais apparemment il n’est pas complètement raccord avec le livre de Stephen King. Shining est dans ma PAL alors il ne me reste plus qu’à m’y mettre ! 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Je peux comprendre, après je crois que le manque d’action est propre à Stephen King (bon je ne suis pas une amatrice de l’auteur, je n’ai lu que 3 de ses romans, mais dans ces 3 là en tout cas on ne peut pas dire qu’il y avait de l’action à revendre!). Mais je comprends ton ressenti 😉

      J'aime

  2. Voilà un livre qui me fait peur, très peur. Quand un ouvrage joue beaucoup sur l’aspect psychologique, ça a tendance à un peu trop tourner dans ma tête. Ca me perturbe encore plus que les scènes d’horreur (enfin, non, je dirais que les deux me perturbent énormément).
    De cet auteur, j’ai déjà lu « Jessie » et « La Ligne verte ». Le premier m’a trotté dans la tête pendant plusieurs jours et j’avais du mal à me coucher le soir. Le second m’a rendue assez triste :s
    Même si je sais que King est un auteur bourré de talent, j’appréhende toujours de me plonger dans ses histoires, car elles sont de celles qui ont tendance à vous marquer à jamais…

    Aimé par 1 personne

    1. Je comprends tout à fait!! Je suis comme toi, l’aspect psychologique poussé me fiche toujours la frousse ^^ Alors je n’ai pas lu les deux romans de King que tu as lu, je ne peux donc pas comparer par rapport à Shining … Mais pour ma part j’ai été agréablement surprise, cet auteur a un talent indéniable!! Mais comme toi, j’y vais toujours à reculons pour lire un de ses livres, je m’y mets tout doucement ^^

      Aimé par 1 personne

  3. Sympathiques les anecdotes 🙂
    Stephen King est un de mes auteurs chouchous depuis que je me suis enfin lancée dans ses romans, il y a quelques mois : pour l’instant, je n’ai jamais été déçue ! J’ai vu plusieurs fois le film Shining, le roman attend bien sagement dans ma PAL et j’ai super hâte de le découvrir, mais pour l’instant je suis dans Simetierre qui est pas mal aussi ^^
    Si tu es intéressée il y a un groupe de lecture dédié à cet auteur sur Facebook où chaque mois nous lisons un de ses romans 🙂 (https://www.facebook.com/groups/568732296635368/?fref=ts)

    Aimé par 1 personne

    1. Merci 🙂 Pour l’instant je n’ai lu que 3 de ses romans et je les ai bien apprécié!! Moi c’est le contraire, j’ai lu Shining, maintenant il faut que je vois le film 😉 J’espère que tu l’aimeras également!! Merci pour le club, alors je suis déjà dans un club de lecture donc ce sera peut être difficile de concilier toutes les lectures mais j’irais y faire un tour avec plaisir! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s