Elia, la passeuse d’âmes

elia,-la-passeuse-d-ames-739634-250-400

Auteur : Marie Vareille

Titre original : –

Traduction : –

Édition : Pocket Jeunesse (PKJ)

Pages : 313

Date de parution : Mai 2016

sans-titre-3-copie

Dans un monde divisé en castes, Elia est une passeuse d’âmes. Son rôle est de faire mourir tous ceux qui sont une menace pour la société. En tant que passeuse, elle est censée ne rien ressentir. Pourtant, ce n’est pas le cas et elle prend un jour une décision qui va à l’encontre des règles sociétaires. Un acte qui contraint la jeune fille à s’exiler le plus loin possible et être au contact de ceux qu’elle avait appris à mépriser.

sans-titre-5-copie

Je ne sais pas pourquoi mais j’avais des aprioris sur ce roman … Je pensais qu’il serait trop jeunesse, que je m’ennuierais … Mais pas du tout !! Ce fut une belle surprise avec une histoire vraiment prenante !

Nous découvrons un monde divisé entre les privilégiés (les Kornésiens) qui mènent une vie relativement aisée, les marchands (Askaris) et les plus pauvres, appelés Nosobas, qui doivent servir et réaliser les métiers les plus pénibles. Ces derniers n’ont aucuns droits et sont traités comme des animaux. Dans cette société, l’harmonie est de mise avec cette volonté (cette obsession) pour privilégier le bien du plus grand nombre alors que l’individualisme est largement prohibé. Le rôle des passeurs d’âmes est alors d’ôter la vie à toutes personnes qui tenterait de s’opposer à cette vision utopique du monde, ainsi que tous ceux qui se retrouvent être un poids pour le reste de la société. Dans cet univers, nous faisons la connaissance d’Elia, jeune passeuse qui se différencie des autres par le fait qu’elle ressente des sentiments. C’est justement cette empathie qui va lui créer des ennuis et l’obliger à quitter son monde de luxe pour celui des Nosobas … Et j’ai adoré suivre l’héroïne dans ce changement d’univers. Habituée au confort et à la vie facile, elle se retrouve brutalement à l’opposé de tout ce dont elle a l’habitude. Du coup on rencontre les plus pauvres, la façon dont ils sont traités, quelle est leur vie dans ces mines sordides avec des ressources limitées.

Rapidement, Elia va faire des rencontres et nous allons découvrir des personnages attachants et au grand cœur, bien loin de l’image que la société donne d’eux. J’ai donc adoré Tim, l’ami toujours présent et d’une grande générosité malgré le fait qu’il n’ait pas beaucoup de moyens. Solstan, lui, est plus mystérieux, moins ouvert mais pas moins loyal. Et enfin Arhia, jeune fille qui n’hésite pas à profiter de sa place privilégiée pour aider ses amis. Quant à Elia, elle est vraiment attachante. Au début du roman elle donne l’impression d’être une petite chose fragile qu’on a envie d’aider et de protéger. Puis peu à peu elle va s’endurcir et se rendre compte que le monde est finalement assez différent de ce que lui apprenaient ses livres.

Au final, je n’ai eu aucun mal à rentrer dans cet univers qui est bien décris et exploité. Bien sûr l’auteur arrive à merveille à nous tenir en haleine, notamment grâce à diverses questions que l’on ne cesse de se poser : pourquoi Elia cache-t-elle ses cheveux ? Pourquoi n’est-elle pas une passeuse comme les autres ? Pourquoi son père réagit il ainsi ? Quelle est cette prophétie évoquée à plusieurs reprises ? Autant de questions qui nous font avancer toujours plus vite dans le roman et dont les réponses vont arriver petits à petit au fil de l’histoire.

Je ressors donc ravie de ma lecture, assez curieuse et impatiente de savoir ce qu’il se passera par la suite !

sans-titre-6

9 / 10

23 commentaires sur « Elia, la passeuse d’âmes »

  1. Ce livre a l’air fort sympathique ! Je ne sais pas si de moi-même je me serais arrêtée devant cet ouvrage en librairie. En tout cas, après avoir lu ta chronique, ce livre risque plus facilement de m’interpeller quand je ferai un tour dans les magasins.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s