Sim Survivor

simsurvivor_une-OK.jpg

 

Auteur : Loïc le Borgne

Titre original : –

Traduction :-

Édition : Scrineo

Pages : 351

Date de parution : Octobre 2016

sans-titre-3-copie

Sandro est un jeune garçon qui, faisant parti des hautes strates de la société, ne manque de rien, que ce soit le confort, le luxe ou l’argent. Déjà blasé de la vie, il tente de trouver des drogues qui lui apporteront des sensations extrêmes. Lorsqu’il fait la rencontre d’une inconnue lui proposant de vivre quelque chose d’inédit, il accepte. Le voilà alors embarqué au dernier endroit où il aurait voulu de trouver : le jeu de télé réalité Sim Survivor dans lequel il faut survivre à l’aide d’avatar. Mais ce jeu, est-il vraiment ce qu’il parait ?

sans-titre-5-copie

Tout d’abord je remercie Babelio, la masse critique les éditions Scrineo pour l’envoie de ce livre ! Lorsque je l’ai vu dans la sélection, il m’a de suite tapé dans l’œil. En effet quand on parle de dystopie, d’épreuves, d’action et de télé réalité (chose qui nous parle puisqu’étant actuel), je réponds présente ! Le résumé m’a de suite intrigué et je me suis plongé dans sa lecture avec plaisir.

Ici, nous retrouvons tous les codes de la dystopie, notamment avec une société divisée en castes. Les plus riches font partis des trois cercles et les plus pauvres vivent difficilement dans des bidonvilles dont on se soucie peu. Afin de divertir ces derniers, une télé réalité a été mise en place dans laquelle les joueurs sont envoyés sous forme d’avatar dans des mondes peuplés de créatures imaginaires toutes plus horribles et sanglantes les unes que les autres. C’est dans cette société que l’on fait la connaissance de Sandro, jeune homme riche, qui considère sa place comme normale. Mais tout va être bouleversé lorsqu’il va croiser la route d’Ambra et se retrouver avec elle dans le fameux jeu … Rapidement, une question va être mise sur le tapis : le jeu, avec tous ses morts, n’est-il pas plus réel qu’il n’y parait ? La réponse va arriver rapidement et c’est de là que va découler le reste de l’histoire.

Ce qui m’a attiré dans ce roman, c’est l’idée de joueurs envoyés dans des mondes pour y survivre. Évidemment, on ne peut que faire le rapprochement avec Hunger Games mais malheureusement ça dessert plutôt le roman… Pour moi, toutes les parties de survie ne sont pas assez approfondies à mon goût. En effet, les joueurs sont envoyés sur 7 îles peuplés de créatures telles que des vampires, sorcières, loups, spectres, … Pour le coup, c’est assez original d’avoir cette panoplie de personnages synonymes de dangers voir de mort. Mais tout se passe toujours trop vite, on passe d’une île à l’autre en l’ayant à peine survolé en terme d’action, de découverte. J’aurais sans doute préféré moins d’îles et de monstres… Je pense également à certaines facilités comme la présence du brouilleur qui ne semble pas gêné plus ça les organisateurs …

Pour moi, le point fort du roman reste les personnages et leur évolution. Lorsqu’on rencontre Sandro, on ne peut que ressentir une sorte d’empathie à son sujet du fait qu’il fasse parti des plus riche et donc forcément qu’il ait des réactions d’enfants gâtés. J’ai souvent eu envie de lui donner des claques en voyant qu’il n’hésitait pas à trahir ses compagnons pour sauver sa peau en pensant que tout lui ai dû du fait de son statut. Mais peu à peu, il va prendre conscience de la réalité des choses, que certaines valeurs valent la peine de se battre. J’ai donc trouvé que le personnage était fidèle à sa condition et qu’il avait une belle évolution. J’ai également apprécié les personnages secondaires comme Calypso et Chronos auxquels je ne m’attendais pas.

Même si j’ai quelques réserves sur le roman, je l’ai quand même lu très vite. Il est vraiment addictif et surtout ne propose pas beaucoup de temps mort. J’ai eu du mal à le lâcher, étant quand même curieuse de savoir comment tout aller se terminer. J’ai donc aimé ce rythme effréné, ainsi que toute la bataille finale qui elle, était à la hauteur de mes attentes. Je finis donc ce roman sur une bonne impression et je le conseillerais donc à tous les amateurs de dystopies !

sans-titre-6

8 / 10

38 commentaires sur « Sim Survivor »

  1. Coucou
    Ca fait quelques jours que je me balade sur des blogs qui parlent essentiellement de livres comme le tien, car un de mes cousines sont fofolles de livre donc j’ai pensé ca lui fera plaisir d’en recevoir un pour Noël comme cadeau
    donc en lisant tes revues sur cet ouvrage, c’est très tentant
    Merci du partage
    bisous

    Aimé par 1 personne

    1. C’est sûr que pour une fan de livre, il n’y a rien de mieux que ce genre de cadeau pour Noël 😉 J’espère que tu trouveras un roman qui lui plaira! En tout cas c’est une bonne idée de se promener sur des blogs sur le sujet pour t’aider dans tes choix 😉 Des bisous!!

      Aimé par 1 personne

  2. J’avais participé pour cette MC pour ce livre mais je n’avais pas été sélectionnée. Quelque mois après j’ai lu le début du livre et j’ai pas du tout accroché, j’ai laissé tomber 😦

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s