… et ils vécurent heureux.

41PBFXwr86L._SX311_BO1,204,203,200_

 

Auteur : Aline Baudry-Scherer

Titre original : –

Traduction : –

Édition : Auto-édité

Pages : 262

Date de parution : Août 2015

sans-titre-3-copie

Cette histoire est celle d’une femme, Elise, de son quotidien après la perte d’un être cher. Elle est à la fois femme, mère, amie, fille et doit vivre son deuil tout en continuant à vivre pour elle et ses proches. C’est l’histoire d’une reconstruction, d’une renaissance pour aller de l’avant. L’histoire de la vie, tout simplement.

sans-titre-5-copie

Je remercie l’auteure Aline Baudry-Scherer qui m’a gentiment proposé de découvrir son roman. J’ai accepté avec grand plaisir, appréciant de plus en plus découvrir des histoires qui parlent de la vie quotidienne et qui peuvent parler à tout le monde. Ici l’auteur traite du deuil, chose que tout le monde connait de près ou de loin. Bien sûr nous ne le vivons pas tous de ma même manière, nos réactions ne sont les mêmes et j’étais donc curieuse de savoir comment est-ce que l’auteure allait le traiter. Si le sujet est lourd, le roman ne l’est pas du tout puisqu’il traite avant tout de la façon de se reconstruire après cette épreuve difficile. C’est donc une histoire pleine d’émotions, avec ses hauts et ses bas qui m’a touché et beaucoup plu.

Nous faisons donc la connaissance d’Elise, mère de famille qui est heureuse dans sa vie. Même si elle n’est pas parfaite (comme tout le monde), elle l’apprécie comme elle est. Puis subitement, un drame la frappe et on va la suivre dans sa façon de continuer à vivre. Elise nous est de suite attachante puisqu’on compatis à son malheur. Ce drame est un choc, elle n’y était pas préparée et il va forcément bouleverser sa vie. Avec cette histoire, l’auteure a vraiment su retranscrire les difficultés d’une femme qui doit vivre son deuil tout en continuant à avancer, notamment pour ses enfants. On y retrouve tous les ressentis que sont le déni, la colère, l’abattement, les questions. Le fait de se sentir vide, comme si rien n’avais plus d’importance, tout s’arrête pour soi alors que dehors le monde continu de tourner … Dans ces moments difficiles, le rôle des proches est souvent primordial même si on ne sait pas toujours quelle est la meilleur réaction à avoir. Ici, j’ai adoré la bande de collègue qui permet à Elise de se changer les idées, lui redonne le sourire et surtout l’espoir d’une nouvelle vie.

Comme je l’ai déjà dit, ce roman traite du deuil mais l’ambiance générale est loin d’être morose, bien au contraire ! On y trouve une femme battante qui est bien décidée à prendre sa vie en main, quitte à changer beaucoup de choses pour un nouveau départ loin des souvenirs douloureux. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé suivre les décisions d’Elise. Elle a parfois des mauvais comportements, elle fait des erreurs mais c’est pour mieux rebondir ensuite. On ressent bien son envie d’aller de l’avant, même si il suffit parfois d’un rien pour replonger. Mais elle apprend et se responsabilise aussi, elle ne laisse plus vivre comme elle le faisait avant le drame, et fait des choses qu’elle se pensait incapable de faire. Elle se rend compte qu’il suffit parfois d’un peu de volonté et surtout d’oser.

J’ai beaucoup aimé ce roman qui m’aura fait passer du rire aux larmes. On a une histoire authentique qui prouve qu’on peut retrouver confiance et joie de vivre après des moments difficiles.

sans-titre-6

8 / 10

 

imagesgfgfgg

fleche L’auteure a commencé à raconter les états d’âme d’une parfois-mère-au-foyer-mais-pas-toujours par l’intermédiaire d’un blog.

fleche Son roman a été refusé par différentes maisons d’édition. C’est sa famille qui lui a fait la surprise d’imprimer 100 exemplaires qui se sont très bien vendues. Depuis, les ventes continues sur Amazon (version papier et numérique). Aujourd’hui 1000 exemplaires ont été vendus.

fleche L’auteure est passée sur RTL dans l’émission de Laurent Ruquier officiellement en tant qu’auditrice face aux grosses têtes, officieusement pour parler de son roman, ce qui a bien marché ! Comme elle dit, tous les moyens sont bon pour se faire connaitre !

22 commentaires sur « … et ils vécurent heureux. »

  1. Ça m’a l’air d’être un roman très touchant de par le sujet qu’il traite.
    Et encore une fois, j’aime beaucoup tes petites anecdotes ! 🙂 C’est génial que l’auteure ait pu parler de son livre, ça lui fait un peu de pub, ce qui n’est pas négligeable ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Ce n’est pas chose facile de parler du deuil, surtout dans des pays comme le nôtre où l’on a beaucoup de mal à aborder ce sujet. Contrairement aux pays d’Amérique latine qui ont une vision beaucoup plus joyeuse de la mort (d’ailleurs, leurs cimetières sont de toutes les couleurs, ça en dit long).
    En tout cas, merci pour cette découverte 🙂 Le sujet est intéressant puisqu’il nous concerne tous !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui tout à fait! C’est vrai qu’on est un pays qui vit le deuil de façon très très triste … Pour ma part j’ai vu des cimetières colorés en Guadeloupe et j’ai pu voir un enterrement où tout le monde était habillé avec pleins de couleurs et chantaient des chansons entrainantes en dansant, j’ai trouvé ça génial parce que je suis sûr que la personne qui disparait aurait aimé ce comportement 🙂
      Je suis ravie de t’avoir fait découvrir ce roman 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Ca m’a l’air d’être un joli roman touchant, je l’ai ajouté à ma WL. C’est un sujet qui me touche, même si j’ai eu la chance de ne pas être encore trop touchée par le deuil (mes grands-parents paternels, ils me manquent souvent mais c’est plus « naturel » même si ça reste dur), j’angoisse parfois à l’idée qu’un de mes proches meurt. Surtout mon copain, car c’est vraiment un pillier dans ma vie et je ne sais pas comment je pourrais continuer sans lui.
    Bref, on va éviter de poster un commentaire badant lol

    En tout cas ce roman a l’air de redonner un peu d’espoir malgré son sujet triste !

    Aimé par 1 personne

    1. Je te comprends tout à fait, c’est aussi une angoisse que j’ai, l’impression que si ça arrive je n’arriverais pas à me relever … C’est pour ça que ce genre de roman est intéressant, il est plein d’authenticité, il relève vraiment les émotions que l’on traverse et le fait que malgré le chagrin la vie avance et on a pas vraiment le choix que de continuer aussi … Mais c’est aussi plein d’optimisme 🙂 En tout cas j’espère qu’il te plaira si jamais tu te le procure 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s