Korss’Hanes, tome 1 : L’eveil

l'éveil

 

Auteurs : Benjamin Lebrun & Yohanne Carouge

Titre original : –

Traduction : –

Édition : Librinova

Pages : 547

Date de parution : Janvier 2017

sans-titre-3-copie

La naissance de deux enfants peut-elle faire basculer le destin d’une nation ? Une ancienne prophétie le laisse suggérer et les événements se précipitent. Une guerre se prépare mais qui pourra en prévoir les conséquences? Quand le passé antique et les légendes ressuscitent, le monde des hommes flirte avec le bord du précipice. Les enfants du présage se retrouvent au centre du combat. Mais peut-on se fier aux prophéties ?

sans-titre-5-copie

Je remercie les auteurs Benjamin Lebrun et Yoanne Carouge, ainsi que les éditions Librinova qui m’ont proposé ce roman. Le résumé m’a de suite interpellé avec cette histoire de prophétie qui lie deux enfants destinés à s’entretuer pour sauver leur royaume. C’est le genre d’intrigue qui me rend curieuse, j’ai de suite eu envie de savoir quelles serait les conséquences de cette prophétie, les choix des personnages par rapport à elle.

Lorsque je commence un roman fantasy, j’ai toujours un peu peur de m’y perdre avec tous ces lieux, personnages et différentes intrigues. Mais j’ai rapidement été rassurée ici. En effet, on entre dans un univers bien travaillé, les personnages principaux ont des caractères qui les rendent facilement identifiables et on comprend vite dans quel camp est-ce qu’on se trouve. Nous faisons ainsi rapidement la connaissance des enfants évoqués dans la prophétie. On se rend compte bien vite de leur différences, que chacun a été élevé de façon différente mais tous deux avec des valeurs importantes. Du coup on ne peut pas vraiment préférer l’un à l’autre, chacun ayant des personnalités intéressantes et des raisons convaincantes pour poursuivre sa quête.

D’un côté nous avons donc Valhio, touchant dans son combat pour sauver son peuple. Sans expérience militaire, il n’hésite pas à se jeter à corps perdu dans sa quête. Heureusement il n’est pas seul et j’ai beaucoup aimé le trio qu’il forme avec Tallia et Ronnis, leurs liens, leurs aventures. De l’autre nous avons Illiaka, fille de générale, elle est une combattante hors pair, pourvue d’un tempérament de feu. On sent qu’elle a été élevée pour prendre un jour la place de son père à la tête de troupes. Si elle est impulsive, elle sait également apprendre de ses mauvaises actions et suivre les conseils de ceux qui l’accompagnent, notamment le shaman Siriak, un personnage plein d’humour et vraiment attachant.

Évidemment, qui dit fantasy dit souvent magie et elle est bien présente ici. Les shamans tiennent en effet des rôles importants, chacun ayant un pouvoir en rapport avec l’un des éléments naturels. Les héros vont avoir des liens avec cette magie et j’ai adoré en savoir plus à ce sujet en même temps qu’eux. De plus, la fantasy est également synonyme de créatures imaginaires. On en retrouve quelques une ici qui apporte un vrai plus à l’histoire. J’espère qu’ils seront plus développés dans la suite !

Si j’ai aimé ce roman, j’avoue avoir eu une petite baisse de régime sur le dernier tiers du livre. En effet les derniers chapitres sont consacrés aux batailles et les scènes de combat de succèdent les unes aux autres, parfois assez violentes. Pour ma part, j’ai trouvé ça un peu long. D’autant plus que beaucoup de soldat nous sont présentés et il m’a parfois été difficile de les distinguer. Mais ce bémol n’a pas été un gros point négatif pour l’histoire.

En conclusion j’ai vraiment apprécié cette lecture, j’ai aimé l’univers et les différents personnages. Je pense qu’il s’agit d’une bonne introduction à une histoire intéressante, malgré quelques longueurs. Lorsqu’elle sortira, je découvrirais la suite avec plaisir !

sans-titre-6

8 / 10

12 commentaires sur « Korss’Hanes, tome 1 : L’eveil »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s