En roue libre

9782714471116

 

Auteur : Lisa Owens

Titre original : Not Working

Traduction : Guillaume-Jean Milan

Édition : Belfond

Pages : 288

Date de parution : Avril 2017

sans-titre-3-copie

Claire, jeune londonienne, se rend compte qu’à bientôt trente ans, sa vie n’est pas forcément ce qu’elle aurait espéré. Sur un coup de tête, elle décide alors de changer de vie, notamment en démissionnant pour prendre le temps de trouver le travail de ses rêves tout en ayant différentes activités. Quelques mois plus tard, le bilan n’est pas très positif puisque rien n’a vraiment changé dans sa situation. Sans compter que sa famille commence à s’inquiéter et les relations vont devenir de plus en plus pesante.

sans-titre-5-copie

Je remercie la Masse Critique Babelio et les éditions Belfond pour l’envoie de ce roman. Je reconnais que la couverture, le résumé, ainsi que la comparaison avec Bridget Jones m’ont de suite convaincu. Je l’avoue, les romans chick-lit, quoique souvent prévisibles, sont toujours une bouffée d’air frais, le genre de lecture plaisante. Malheureusement ici, je n’ai pas été conquise autant que je l’espérais. Certaines choses m’ont plu mais d’autres beaucoup moins, du coup j’ai un ressenti assez mitigé sur cette histoire.

Commençons par la structure du roman qui assez particulière. En effet, il ne s’agit pas d’une narration linéaire comme on en a l’habitude. L’histoire se construit autour de thèmes auxquels suivent des paragraphes plus ou moins long. Au début c’est assez déstabilisant. J’avais l’impression de suivre des bouts d’histoire, un peu comme des anecdotes de la vie de l’héroïne. Même si l’on finit par s’y habituer et que c’est ce qui fait l’originalité du roman, ça dessert plutôt l’histoire (pour ma part en tout cas). En effet, j’ai trouvé que l’auteure restait ainsi très en surface, beaucoup de choses ne sont pas assez approfondies à mon goût, l’intrigue autant que les personnages. De plus, il ne se passe pas grand choses de plus que ce qui est dit dans le résumé, ce qui est dommage.

Malgré tout, bien que je ne me sois pas attachée plus que ça à Claire, j’ai aimé suivre son parcours, sans doute parce qu’il faisait écho à ma propre histoire. En effet, pour raconter un petit peu ma vie, je suis aussi à la recherche d’un travail qui me plairait, pour lequel je me réveillerais sans boule au ventre le matin et dans lequel je m’épanouirais. Du coup j’ai compris la volonté de l’héroïne de prendre du temps pour trouver sa voie, sa peur de s’engager là où elle ne serait pas heureuse et de passer à côté DU boulot. Contrairement à d’autre lecteur qui ont été assez agacés par son comportement, je me suis plutôt reconnu en elle. Autre point positif : la relation de Claire avec Luke. D’habitude les romans chick-lit nous présentent des histoires d’amour naissantes, or ici nous faisons la connaissance de Claire alors qu’elle est déjà avec son chéri. Pour le coup ça change un peu et permet de voir les aspects pas toujours faciles d’un couple ensemble depuis un moment déjà. Ça m’a plu.

Ce roman aura été en demi-teinte pour moi. Je n’ai pas vraiment réussi à m’attacher aux personnages et je suis sortie de ma lecture avec le sentiment d’avoir été témoin d’une partie de la vie de l’héroïne sans qu’il y ait de réelle fin. Cependant le thème est intéressant puisqu’il pourra, je pense, parler aux lecteurs.

sans-titre-6

6,5 / 10

14 commentaires sur « En roue libre »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s