Les Aventuriers de la Mer, intégrale 1

51NILJiqbFL._SX340_BO1,204,203,200_

 

Auteur : Robin Hobb

Titre original : The livership traders book 1 : ship of magic

Traduction : Arnaud Mousnier-Lompré

Édition : J’ai Lu

Pages : 951

Date de parution : Mai 2015

sans-titre-3-copie

Toutes les grandes familles de marchands sont les propriétaires de Vivenefs. Des bateaux particuliers puisque doués de vie, de pensées, de paroles. Permettant de naviguer dans les eaux les plus sombres et difficiles, ils sont indispensables au commerce d’objets magiques. A la mort de son père, Althéa pensait hériter de la Vivenef familiale. C’était sans compter sur les machinations douteuses de son beau-frère qui y voit l’opportunité d’augmenter son profit personnel …

sans-titre-5-copie

De cette auteur, j’ai déjà lu le premier cycle de « l’assassin royal » (tome 1 à 6) qui avait été un véritable coup de cœur ! Avant de poursuivre la saga, on m’avait conseillé de continuer avec « les aventuriers de la mer » qui, même s’il présente des personnages différents, se trouve dans le même monde et suit (d’un point de vue chronologique) le premier cycle de l’assassin royal. Je me suis donc lancée dans cette lecture sans vraiment savoir à quoi m’attendre, mais tout de même curieuse et ravie de retrouver la plume de l’auteur !

J’avoue que je ne suis pas particulièrement attirée par le milieu marin, n’ayant aucunes connaissances de la marine ou des bateaux. Je commençais donc ma lecture un peu sceptique, peur de ne pas accrocher à l’histoire. Mais voilà, le talent de Robin Hobb a encore frappé et j’ai été complètement envouté par cette histoire ! J’ai accroché à tout : l’univers, l’intrigue, les personnages. Concernant ces derniers, ils sont nombreux mais tous différents les uns des autres. Même s’ils appartiennent à la même famille, ils ont chacun leur propre route et toutes sont vraiment intéressantes à suivre.

Nous suivons ainsi la famille Vestrit, détentrice d’une Vivenef appelé la Vivacia. A la mort du patriarche, sa fille Althéa ayant toujours navigué sur la bateau, pense hériter du navire. Elle est donc complètement décontenancée lorsque le testament lui apprend que c’est sa sœur ainée, marié et mère de deux enfants, qui récupère la Vivacia. A partir de là, nous allons suivre chacun des membres de la famille avec leurs problèmes propres. On a ainsi Althéa dont le but va être de faire valoir ses talents de marins sur d’autres bateaux en se faisant passer pour un homme. J’ai adoré sa ténacité et sa détermination pour un jour récupérer ce qui lui est cher (la Vivacia). On sent vraiment son désir de ne pas lâcher, même si elle doit affronter des situations difficiles et délicates pour ne pas se trahir. On suit ensuite son beau-frère Kyle avec son fils Hiemain. Ce premier va rapidement nous devenir antipathique par rapport aux choix qu’il fait sur la Vivacia. Mais surtout, il va obliger son film Hiemain à quitter la prêtrise à laquelle il était destiné pour devenir marin. Ferme, dur et même méchant, il ne va pas hésiter à mettre son fils plus bas que terre pour le rendre docile. L’évolution de Hiemain est donc vraiment intéressante à suivre. Ce changement de vie entraine un changement de caractère et on se rend compte peu à peu qu’il prend conscience de la réalité de la vie mais ne compte pas se laisser faire aussi facilement … Sur la terre ferme, nous avons la mère d’Althéa qui, en compagnie de sa fille ainée et de sa petite fille tente de maintenant la famille à flot d’un point de vue financier. Chose pas si aisée dans une société en plein bouleversement alors que Malta, sa petite fille, ne va pas l’aider de par ses actions capricieuses.

Je ne suis pas sûr de bien présenter le roman. Il est assez complexe puisqu’on a un univers très riche et des personnages extrêmement bien travaillés. Chacun d’eux est intéressants. En tout cas on retrouve bien la fantasy grâce aux Vivenefs (personnages vraiment originaux), ainsi que les mystérieux serpents des Mers. Le tout est très captivant et je suis ressortie ravie de ma lecture, hâte de poursuivre la suite des aventuriers de la Mer !

sans-titre-6

9 / 10

 

imagesgfgfgg

Flèche Le roman a été adapté en BD en 2013 donc voilà le tome 1

22 commentaires sur « Les Aventuriers de la Mer, intégrale 1 »

    1. Ah mince mais je peux comprendre, le début est un peu long à se mettre en place … Mais je suis ravie de te faire découvrir ce roman, j’espère qu’il te plaira autant qu’à moi (d’ailleurs si tu ne veux pas lire l’intégrale, il y a une édition qui a découpé les romans et où cette intégrale correspond à 3 romans!)

      Aimé par 1 personne

  1. J’ai essayé de lire le premier tome de l’Assassin Royal par deux fois. A chaque fois, j’ai échoué tant le récit mettait du temps à se mettre en place. Mais il paraît que c’est comme le Seigneur des Anneaux, une fois les quelques premières centaines de page d’intro passées, c’est que du bonheur. Il faudrait que je réessaie un jour.
    J’adore le speech des bateaux doués de vie… +1 WL, peut-être que ça le fera mieux avec cette saga

    Aimé par 1 personne

    1. Ah mince … C’est vrai que l’intrigue met du temps à se mettre en place, c’est aussi une impression que j’avais eu … J’espère que tu arriveras à avancer si tu te lance dans une nouvelle relecture 😉
      En tout cas les aventuriers de les mers est vraiment original au niveau de l’histoire, j’espère que tu apprécieras 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s