Miss Peregrine et les enfants particuliers, tome 2 : Hollow City

miss-peregrine-et-les-enfants-particuliers,-tome-2---hollow-city-516933

 

Auteur : Ransom Riggs

Titre original : Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children, book 2: Hollow City

Traduction : Sidonie Van den Dries

Édition : Bayard Jeunesse

Pages : 502

Date de parution : Juin 2014

Genre : Fantastique / Jeunesse

Sans titre 3 - Copie

Jacob et les enfants particuliers sont désemparés : Miss Peregrine, changée en oiseau, est prisonnière de son état, suite à l’attaque des Estres, des âmes damnées, sur l’île Cainholm. Les voilà donc livrés à eux-mêmes ! Après avoir essuyé une tempête entre Cainholm et le continent, Jacob et ses amis s’échouent sur une rive de Grande-Bretagne, en 1940, alors que la Seconde Guerre Mondiale fait rage. Entre fuir des Estres déguisés en soldats, des rencontres avec des animaux singuliers, et la recherche de la dernière Ombrune en liberté afin de redonner à la directrice de l’orphelinat sa forme humaine, cette deuxième aventure de la série s’annonce palpitante et pleine de frissons !

Sans titre 5 - Copie

C’est avec plaisir que j’ai lu ce roman en lecture commune avec Hélène du blog Lire la folie. Nous avions à peu près les mêmes ressentis sur le premier tome que l’on avait apprécié malgré quelques longueurs. Avec ce 2nd roman, nos sentiments ont encore une fois été similaires : une très bonne lecture à un rythme soutenu avec des personnages auxquels on s’attache de plus en plus. Je vous invite donc vivement à aller lire sa chronique !!

Lorsque nous débutons l’histoire, nous retrouvons les personnages là où nous les avions laissés. Ayant libéré de justesse Miss Peregrine des griffes des Estres, les enfants particuliers tentent de regagner un abri tout en cherchant une aide qui leur permettra de transformer leur ombrune. Je reconnais que j’ai trouvé le début un peu lent. Le temps pour l’intrigue de se mettre doucement en place. Toutefois ça a été un vrai plaisir de retrouver les personnages. Dans le 1er tome, ce sont Jacob et Emma qui sont le plus mis en avant. De ce fait, j’avais eu quelques difficultés à visualiser clairement les autres et savoir quelles étaient les particularités de chacun. Ici, chaque personnage trouve sa place et on peut découvrir plus en profondeur chaque personnalité. J’ai ainsi aimé le côté protecteur de Brownyn, la douceur d’Olive, ou encore la perspicacité de Millard. Certains nous en dévoilent d’ailleurs davantage sur leur passé, ce sont des passages que j’ai adoré découvrir. De ce fait, ce petit groupe d’enfant nous est rapidement attachant et on ne peut s’empêcher de craindre qu’il leur arrive malheur. Bien sûr, ils vont également faire de nouvelles rencontres plus ou moins agréables et ce sont divers personnages, souvent originaux que nous allons croiser.

Concernant l’histoire, nous allons suivre une véritable course contre la montre. En effet, le temps est compté et les enfants doivent agir au plus vite. J’ai aimé cette succession d’action qui fait qu’on ne peut pas lâcher le livre. Les évènements s’enchainent et cette fois les particuliers n’ont pas leur protectrice à leurs côtés pour leur venir en aide. Ils doivent donc faire preuve d’ingéniosité et de courage pour avancer dans un monde qui, en plus d’être peuplé de créatures malfaisantes, est également en pleine guerre mondiale. Ce contexte est d’ailleurs plus exploité que dans le tome précédent, et c’est encore une fois une chose qui m’a plu. Les enfants évoluent donc dans une atmosphère difficile et semée d’embuches de différentes natures, l’occasion pour eux d’utiliser leur particularité pour se défendre. Bien sûr, l’action laisse parfois place à des moments plus calmes, des instants de douceur ou de réflexion. C’est notamment le cas de Jacob qui repense souvent à la décision qu’il a prise de quitter sa famille, à savoir s’il a fait le bon choix. Ces questionnements ne le rendent que plus humain et réaliste.

La fin de ce 2e tome est palpitante bien qu’elle ouvre sur de nouvelles questions. Une chose est sûre, après cette lecture, on ne peut qu’avoir envie de se jeter sur 3e roman ! En tout cas ce fut une très bonne lecture, en ce qui me concerne, encore meilleur que le tome précédent.  Cette saga est vraiment une belle surprise pour son originalité, sans compter l’utilisation des photos toujours bien utilisée qui apporte une touche particulière au roman.

Sans titre 6

9,5 / 10

 

Ma chronique du tome précédent : Miss Pereprine et les enfants particuliers

20 commentaires sur « Miss Peregrine et les enfants particuliers, tome 2 : Hollow City »

  1. Ah, c’est marrant, je n’ai pas du tout accroché avec ce tome moi. SI tu es curieuse, tu peux aller fouiller pour trouver ma chronique, mais en gros, je l’ai trouvé hyper répétitif et mou du genou avec plein de péripéties qui ne servaient à rien sinon à justifier qu’il y ait un tome 2… Il faisait vraiment trop transition pour moi, et c’est super dommage, parce que la fin était aussi bien que ce que j’avais aimé dans le premier tome…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s