La ville sans Juifs

CVT_La-Ville-Sans-Juifs_4013

 

Auteur : Hugo Bettauer

Titre original : Die Stadt ohne Juden

Traduction : Dominique Autrand

Édition : Belfond

Pages : 192

Date de parution : Septembre 2017

1ère parution : 1929

Genre : Roman historique

Sans titre 3 - Copie

À Vienne, en 1922, les juifs autrichiens occupent les postes-clés de la ville. Certes, les viennois apprécient hautement leurs qualités, mais les estimant trop écrasantes pour que la majorité aryenne puisse elle aussi prendre son essor, obtiennent du Parlement l’expulsion de tous les juifs d’Autriche. Expulsion douloureuse mais non physiquement brutale, chaque individu recevant une indemnité proportionnelle à ses précédentes déclarations fiscales, ce qui ne manque pas de faire naître, chez certains, quelques regrets tardifs. Après le départ du dernier juif, fêté dans l’allégresse, l’euphorie retombe très vite. Des secteurs entiers de l’économie périclitent. Les juifs savaient certes gagner de l’argent, mais avaient aussi l’art d’en dépenser. Le cours de la couronne s’effondre, le chômage et l’inflation galopent alors que, de son côté, la vie intellectuelle et culturelle tombe au plus bas. Vienne perd son prestige de capitale et prend des allures de ville de province. On en vient bientôt à souhaiter secrètement le retour des juifs…

Sans titre 5 - Copie

Je remercie Cultura et le comité de lecture qui m’ont permis de découvrir ce roman. Alors il ne s’agit pas vraiment d’une nouveauté dans le sens où ce roman a été écris en … 1922 ! Cependant, il est très intéressant puisque l’auteur a été visionnaire d’un point de vue historique sur ce qui arriverait aux Juifs. J’ai vraiment aimé découvrir cette histoire fictive avec mon recul sur l’Histoire. Lire la suite de « La ville sans Juifs »

Où cours-tu William …

9782702162903-001-T

 

Auteur : Denis Jeambar

Titre original : –

Traduction : –

Édition : Calmann-Lévy

Pages : 376

Date de parution : Août 2017

Genre : Contemporain

Sans titre 3 - Copie

L’ÉCRITURE PEUT-ELLE SAUVER UN HOMME ? Dans un Paris plus que jamais miroir aux vanités, l’extrême droite est sur le point de remporter les élections. William Kenfcet, journaliste à l’indépendance farouche, sent que le pire va advenir. Il l’a écrit et fait savoir. Est-ce pour cela qu’un soir il se fait salement agresser devant les grilles du jardin du Luxembourg ? Et que, voulant le sauver, un jeune couple est assassiné ? Quand William se réveille à l’hôpital, il s’effondre. Écrasé par son histoire familiale, rongé par ses démons et par l’âge qui avance, il décide de partir à New York sur la tombe du jeune homme mort pour le secourir. Un matin, dans le journal, il découvre l’histoire de Harvey Miller, un homme que le déclassement social a transformé en monstre — il a tué sa femme et ses quatre enfants — et qui vomit la morale de la société américaine. Cette histoire, William s’en empare, et le livre qu’il se met à écrire lui permettra de creuser ses propres zones d’ombre.

Sans titre 5 - Copie

Je remercie Cultura et le comité de lecture qui m’ont permis de découvrir ce roman de la rentrée littéraire. J’ai été interpellé par le résumé, ayant envie de savoir comment est-ce que William se servirait de l’écriture pour expier ses ressentis, ses regrets, sa vision de la vie. Ce roman m’a globalement intéressé malgré son aspect assez noir, son ambiance pessimiste, notamment sur la tendance de l’Homme à l’autodestruction et son incapacité à apprendre du passé. Mais ce sont des thèmes d’actualité qui pourront parler à tout le monde, d’autant plus dans notre société actuelle à laquelle le roman fait échos. Lire la suite de « Où cours-tu William … »