Et soudain, la liberté

9782365693073

 

Auteur : Evelyne Pisier & Caroline Laurent

Titre original : –

Traduction : –

Édition : Les Escales

Pages : 448

Date de parution : Août 2017

Genre : Contemporain

Sans titre 3 - Copie

Evelyne Pisier voulait raconter l’histoire de sa mère, et à travers elle, la sienne. Une histoire fascinante couvrant soixante ans de vie politique, de combats, d’amour et de drames – le portrait d’une certaine France aussi, celle des colonies et de la contestation, du patriarcat et du féminisme. Nous étions d’accord : il fallait en faire un roman. Un roman qui, de l’Indochine en guerre à la Nouvelle-Calédonie des années cinquante, de la révolution cubaine à mai 68, conte les destinées de deux femmes éprises de liberté. Deux héroïnes modernes et indépendantes, révélées à elles-mêmes par le Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir. Tout aurait pu s’arrêter un jeudi de février, à la mort d’Evelyne. Elle avait tissé la trame du livre. Il restait à le mettre en forme. J’étais son éditrice. Son amie. Elle m’avait confié ses rêves et ses souvenirs. J’ai terminé le livre. C.L.

Sans titre 5 - Copie

Encore une fois je remercie le comité de lecture de Cultura qui m’a permis de découvrir ce roman. Le mélange de biographie (parfois romancée) et de combat féministe m’a de suite attiré. Et je suis ravie puisque ce roman a été un véritable coup de cœur ! J’ai de suite accroché à cette histoire, celle d’Évelyne, de sa mère. Une façon de traverser l’Histoire par le biais de deux femmes, leurs ambitions, leurs espoirs, leurs combats. J’ai aimé apprendre à les connaitre, comprendre leurs choix et suivre leur quotidien. Lire la suite de « Et soudain, la liberté »

La couleur des sentiments

Kathryn-Stockett-la-couleur-des-sentiments1

 

Auteur : Kathryn Stockett

Titre original : The Help

Traduction : Pierre Girard

Édition : Actes Sud

Pages : 526

Date de parution : Octobre 2013

sans-titre-3-copie

Le quotidien des Blancs au Mississipi en 1962 est d’avoir une bonne Noire destinée à s’occuper des tâches ménagères et de la garde des enfants. C’est notamment l’histoire d’Aibeleen qui a passé toute sa vie au service de divers famille Blanches, ou encore Minnie qui connait plus de problèmes du fait de son franc parlé. Cependant, la vie des Noirs de la ville est bouleversée lorsque Skeeter, jeune femme Blanche rêvant de devenir journaliste, décide d’écrire un livre sur le quotidien des Bonnes.

sans-titre-5-copie

Lorsqu’il est sorti, ce roman a été un véritable succès. Je n’en entendais que du bien, que ce soit de mon entourage ou sur la blogosphère. Comme je me méfie toujours des gros succès (par peur d’avoir de trop grosses attentes par rapport à l’histoire, d’être finalement déçue), je n’ai pas voulu le découvrir tout de suite. Quelques années après sa sortie, je peux moi aussi affirmer que ce roman est un petit bijou. Lire la suite de « La couleur des sentiments »