Dead Zone

9782253035268.jpg

Auteur : Stephen King

Titre original : The Dead Zone

Traduction : Richard Matas

Édition : Le Livre de Poche

Pages : 501

Date de parution : Août 1984

Ma note : 8 / 10

 

 

Sans titre 3 - Copie

Après un coma de 5 ans suite à un accident de voiture, John Smith se rend compte que beaucoup de choses ont changé. Sa copine de l’époque s’est mariée et est la maman d’un petit garçon alors que sa mère a sombré peu à peu dans un fanatisme religieux. Mais lui aussi est différent. Au contact des autres, il peut désormais voir leur passé, leur avenir. Des prémonitions parfois inquiétantes qui ne vont pas plaire à tout le monde. Face à ces présages, doit-il agir ?

Sans titre 5 - Copie

Je connaissais déjà la série que j’aimais bien. Je trouvais le sujet original avec cet homme qui a des flashs sur la vie des gens qu’il touche et qui cherche ainsi à déjouer les prémonitions. C’est donc avec curiosité que je me suis lancée dans le livre pour connaitre l’histoire originale.

J’ai trouvé le début un peu long à démarrer et j’avais peur de m’ennuyer … Mais dès que l’on rentre dans l’histoire, dès que l’intrigue est lancée, on ne peut plus lâcher le livre ! On suit alors les aventures de John avec avidité en se demandant comment est-ce qu’il va gérer tout ça.  Et l’on découvre ainsi l’un des grands talents de Stephen King : ce gros travail sur les personnages et toute la psychologie qui les entoure. Ici, on comprend complètement ce que vis le héros et on ne peut que compatir pour ce qu’il lui arrive. Il ne cherche pas à mettre en avant ce don qui lui est imposé mais malheureusement, ce genre de phénomène attire toujours les curieux. John doit alors faire face aux regards des autres (que ce soit de la fascination, de la crainte, la possibilité d’une aide ou du dégout). Et il se demande sans cesse comment est-ce qu’il doit réagir. Doit-il mettre ce don au service des autres ? Ou faire comme s’il n’existait pas ? Beaucoup de questions sur ce qu’il est et ce qu’il doit faire tout en pleurant ces 5 années perdues, 5 années qu’il aurait pu vivre heureux avec la femme qu’il aimait et son travail dans lequel il se plaisait.

Les personnages secondaires, même s’ils sont beaucoup moins présents, sont eux aussi bien travaillés. On peut ainsi parler de Sarah qui culpabilise d’avoir laissé John rentrer seul le soir de l’accident et qui se sent constamment tiraillée entre son histoire avec John et sa nouvelle vie … Quant à Greg Stillson, il est le grand méchant de l’histoire. On ne le croise pas souvent et pourtant l’auteur arrive à nous donner ce sentiment de dégout et d’idée malsaine lorsqu’il est évoqué.

J’ai bien aimé le sujet qu’aborde Stephen King avec cette fameuse question : doit-on punir quelqu’un pour un acte qu’il n’a pas encore commis ? Tout le combat de John Smith tourne autour de cette question à partir du moment où il a cette vision apocalyptique du monde. D’ailleurs, si j’avais une critique à faire, ce serait à propos du résumé qui évoque justement cette prémonition qui pourtant n’arrive qu’assez tard dans l’histoire… Finalement, le résumé nous gâche une partie de l’intrigue et c’est dommage (j’en profite pour préciser que les résumés que je publie sur mon blog sont les miens et non pas ceux des éditions !).

En conclusion un livre que j’ai beaucoup aimé et que j’ai préféré à la série dans le sens où les personnages sont beaucoup plus approfondis. Même si l’histoire est touchante et même triste, c’est le genre de récit qui reste dans les mémoires.

 

imagesgfgfgg

Flèche  Le roman est initialement paru en France en 1983 sous le titre « l’Accident »

Flèche  Il est resté 31 semaines (dont 2 à la 1ère place) sur la New York Times Best Seller List

Flèche  En 1983, le roman est adapté en film par David Cronenberg. Christopher Walken y joue le rôle de Johnny Smith et Martin Sheen celui de Greg Stillson

Flèche  De 2002 à 2007, une série télévisée (6 saisons) est adaptée du livre (en prenant certaines libertés).

ob_beadba_ob-6511ab-wall2amh1024

17 commentaires sur « Dead Zone »

  1. J’aime énormément ce livre, moi le grand fan de King. Un classique ! Et j’aime beaucoup aimé le film, c’est assez rare pour être souligné, je n’aime en général pas les adaptations

    J'aime

  2. C’est un roman de King que je ne connaissais pas, ni même la série TV d’ailleurs. C’est drôle par ailleurs qu’un film soit adapté la même année que sort un roman. Enfin ce doit être la sortie française que tu as mis ^^.
    J’aime beaucoup tes anecdotes quoi qu’il en soit, ça rend tes chroniques bien documentées !

    Aimé par 1 personne

        1. 🙂 Tu as peut-être déjà lu des livres de Jean-Christophe Grangé ? Il écrit des ouvrages tout aussi tordus, je dirais juste que c’est un peu moins effrayant (ce qui pour ma part me convient mieux).

          Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s