Confessions d’une accro du shopping

couv45699004

Auteur : Sophie Kinsella

Titre original : The Secret Dreamworld of a Shopaholic

Traduction : Isabelle Vassart

Édition : Pocket

Pages : 371

Date de parution : Février 2006

Ma note : 9/10

Sans titre 3 - Copie

Rebecca Bloomwood s’ennuie à mourir dans son travail ayant attrait à la finance. Une seule chose peut lui remonter le moral : faire du shopping. Que ce soit des vêtements, des chaussures, des produits de beauté ou des accessoires, tout est prétexte à faire chauffer la carte bleu. Toutefois ses excès ne sont pas sans conséquences, et rapidement ses crédits s’accumulent dangereusement …

Sans titre 5 - Copie

Je connaissais déjà l’histoire par le film sorti en 2009 qui m’avais bien plu et beaucoup fait rire ! L’ironie d’une femme qui donne des conseils aux gens pour gérer leur finance et qui est incapable d’en faire de même pour elle est originale et franchement drôle ! Je me suis donc lancée dans le livre. Si je connaissais déjà la trame de l’histoire, il ne m’a pas déplu, bien au contraire !! Les situations sont tellement savoureuses que j’ai pris beaucoup de plaisir à sa lecture.

Dès le début, le ton est donné avec des lettres de banquiers qui rappellent à Beckie le montant de ses crédits. Nous retrouvons d’ailleurs ces lettres tout au long du récit, ce qui permet de nous rendre réellement compte de l’état catastrophique de ses finances !  A chacune d’entre elles on ne peut s’empêcher de se dire « mais non, elle a osé !! ».

Alors il est vrai que son problème d’achats compulsif est poussé à l’extrême ! Rien de peut l’arrêter et la moindre petite chose peut faire changer ses bonnes résolutions : soldes, cadeaux pour une amies ou simple réduction. Dès qu’un bon d’achat se retrouve entre ses mains, Rebecca a l’impression de faire une économie donc hop, il faut acheter ! Mais malgré les situations impossibles dans lesquelles elle se met, elle reste très attachante. En effet, elle cherche par tous les moyens à améliorer sa situation, elle est toujours pleine de bonne volonté mais il y a tellement de tentations partout

Puis il faut l’avouer, on se reconnait un peu dans ce personnage quand même ! Je sais que personnellement, quand un petit coup de mou arrive, ça me fait du bien d’aller acheter un petit quelque chose (un coup de blues est vite effacé lorsque je me retrouve dans une librairie par exemple). Et qui n’a jamais été tenter par des objets pas forcément utiles ou indispensables parce qu’ils étaient moins chers ?

D’ailleurs, j’ai également aimé le thème que l’auteur expose : la société de consommation (qui est complètement notre cas aujourd’hui !!). D’un côté on a un pouvoir d’achat assez limité et de l’autre une société qui nous pousse toujours plus à acheter (avec les pubs à outrance, les bons de réduction, les cartes fidélités) et qui transforme nos besoins en nécessités. On retrouve bien ce contraste dans le livre avec les lettres que reçoit Becca: celles de ces banquiers pour ses découverts et en même temps celles qui lui annonce ses bons de réductions… J’ai donc trouvé intéressant de retrouver ce sujet, même s’il est évoqué d’un ton léger avec des situations cocasses et drôles.

Enfin, si je devais comparer avec le film, je dirais que le livre est beaucoup moins basé sur l’histoire entre Becca et Luke. De plus, j’avoue avoir été un peu déçue de ne pas retrouver dans le livre le fameux foulard vert … Malgré tout ça reste une très bonne lecture, fraiche et agréable comme je les aime !!

imagesgfgfgg

=> Le roman a été adapté au cinéma en 2007 (voir la bande-annonce ici)

=> Sophie Kinsella est un pseudonyme. Elle a commencé à écrire des romans sous son vrai nom : Madeleine Wickham. Puis, elle a envoyé en secret à son éditeur le premier roman signé Sophie Kinsella. Elle ne révèlera son identité qu’a la publication de « Les petits secrets d’Emma » en 2005.

extrait_confessions-of-a-shopaholic_4.jpg

11 commentaires sur « Confessions d’une accro du shopping »

    1. C’est exactement ça 😉 ce ne sont pas des histoires dont on se souviendra forcément mais sur le moment cest frais, agréable et surtout pas prise de tête! Donc de temps en temps ça fait du bien 😉 en auteur de ce genre là c’est elle que je conseillerais! 🙂

      J'aime

  1. J’avais lu les deux ou trois premiers tomes, j’avais beaucoup aimé (même si Beckie me stressait parfois trop à toujours dépenser l’argent qu’elle n’avait pas, aaaaahhhhh ! :P). J’avais adoré le film aussi, qui, sans être totalement fidèle, retranscrit parfaitement le propos de l’auteure 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s