La Sélection, tome 2 : l’Elite

wir.skyrock.net

 

Auteur : Kiera Cass

Titre original : The Elite

Traduction : Madeleine Nasalik

Édition : Robert Laffont

Pages : 308

Date de parution : Avril 2013

Ma note : 8/10

 

 

Sans titre 3 - Copie

Sur les 35 prétendantes, seules 6 peuvent encore espérer devenir princesse d’Illea et épouse de Maxon. Alors que le cœur d’America balance entre Aspen et le prince, le royaume est toujours la proie des Renégats qui ne cessent leurs attaques pour faire tomber la monarchie.

Sans titre 5 - Copie

Tout comme le premier, j’ai dévoré ce tome en très peu de temps. L’histoire peut paraitre cliché, et pourtant il y a toujours ce côté addictif qui nous donne envie de connaitre le fin mot de l’histoire !

Cette fois, les sentiments d’America sont beaucoup plus indécis. Elle passe son temps à s’imaginer avec Aspen, puis avec Maxon, en imaginant comment pourrait être sa future vie avec l’un ou l’autre. Ce comportement peut paraitre lassant et dérangeant mais on peut pardonner à America sont indécision lorsqu’on sait qu’il n’y a pas qu’une histoire d’amour derrière tout ça. Elle ne choisit pas simplement entre deux garçons, elle doit faire un choix entre deux situations diamétralement opposées : devenir future reine du royaume (ce qui signifie énormément de responsabilités) ou retrouver l’anonymat dans les bras de son premier amour. Alors c’est vrai, elle passe de l’un à l’autre un peu trop facilement selon si les agissements de chacun lui plaise ou non … Mais cette situation m’a beaucoup fait penser à l’émission de télé réalité « le Bachelor » et j’ai toujours pensé que ça devait être difficile de s’attacher à quelqu’un lorsqu’on a plusieurs prétendantes à ses côtés, que chacune recherche la même chose et que le garçon en question doit passer de l’une à l’autre pour faire le bon choix … Finalement, je n’ai pas pensé qu’America était autant une girouette que ça …

Par contre, ce qui m’a chagriné, c’est qu’on ne voit pas vraiment les Sélectionnés apprendre les usages de la cours. Même si la plupart viennent de castes supérieures, ce n’est pas le cas de l’héroïne qui vivait aux antipodes de cet univers de luxe et de bonne tenue. Pourtant, j’ai trouvé qu’elle s’adaptait très (trop) vite à cette vie sans qu’on note vraiment d’évolution. Dommage que ce sujet ne soit pas aussi creusé. Cependant, j’ai trouvé que c’était une bonne idée de les faire participer aux évènements de la cours. L’enjeu n’est pas seulement trouver l’homme de leur vie, mais devenir souveraine, ce qu’elles doivent prouver par différentes missions.

Enfin ce tome manque encore cruellement d’éléments concernant le contexte politique, même si on en apprend plus sur le passé grâce au carnet de Gregory Illea qui nous révèle un homme pas si héroïque que ça … Si l’auteure souhaitait mette en avant la romance, il est dommage qu’elle lance des pistes concernant ce qui se passe autour, sans les développer davantage.

Malgré tout, ça reste un tome agréable, il me plait de suivre l’évolution d’America et ses déboires amoureux. En avant pour le dernier tome !

2 commentaires sur « La Sélection, tome 2 : l’Elite »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s