Bilbo le Hobbit

ach003261445-1382987867-580x580

 

Auteur: J.R.R. Tolkien

Titre original : The Hobbit

Traduction : Francis Ledoux

Édition : Le livre de poche

Pages : 380

Date de parution : Novembre 2012

1ère parution française : 1969 chez Stok

sans-titre-3-copie

Bilbo est un Hobbit habitant la Compté. Il passe ses journées à manger et fumer la pipe, un bon moyen selon lui pour profiter de la vie. Lorsque le magicien Gandalf vient lui rendre visite pour lui parler d’aventures, il ne voit pas cet entretien d’un très bon œil. A ce moment-là, jamais il ne se serait douté qu’il était à l’aube d’un grand périple en compagnie de 13 Nains souhaitant récupérer leur trésor, gardé depuis des décennies par un énorme dragon.

sans-titre-5-copie

De Tolkien, j’ai déjà lu la trilogie du Seigneur des Anneaux que j’ai adoré ! Une saga fantasy qui nous présente une pléiade de personnages, un monde très complet et une intrigue prenante. J’ai ensuite voulu découvrir l’origine de cette trilogie avec l’histoire de Bilbo. Finalement, ce sont les films que j’ai vu en premier et que j’ai bien apprécié. Du coup, j’ai commencé le livre en ayant déjà connaissance de l’histoire. Toutefois, ça ne m’a pas freiné et j’ai tout de même pris beaucoup de plaisir à lire le livre !

Il faut savoir que ce roman était prévu pour un jeune public et ça se ressent vraiment. C’est assez jeunesse mais pour le coup, tout au long de ma lecture, j’ai eu l’impression que le livre m’était conté par un vieux monsieur. Comme si j’étais redevenu une petite fille qui écoutait une histoire merveilleuse. J’ai plutôt apprécié cette sensation.

Ce qui m’a plus dérangé, c’est que l’auteur nous présente énormément de personnages : Bilbo, Gandalf, les 13 Nains, les Efles et les Hommes. Le problème, c’est que Tolkien ne nous donne que très peu d’informations physiques à leur sujet. Pourtant, c’est quand même le roi de la description, il peut prendre des phrases pour décrire un petit caillou à côté duquel passent les personnages, nous donner une masse d’informations sur les évènements passés, mais quasiment rien sur les aspects physiques des protagonistes. Pour une fois, j’étais contente d’avoir vu les films avant, ils m’ont permis de tous les visualiser sans trop de soucis. Malgré ce bémol, tous restent très attachants, notamment Bilbo. Le pauvre, on se demande ce qu’il vient faire dans cette aventure, ayant plus l’air de freiner la troupe que de l’aider. Puis il va se révéler et se découvrir plus courageux qu’il se l’était imaginé. Quant aux Nains, ils sont nombreux donc on ne s’attache pas forcément à l’un d’entre eux en particulier, mais on aime leur groupe, leur façon de s’entraider et de faire les choses ensemble.

Bien sûr le roman est rempli de scènes d’actions, chaque chapitre connait son lot d’aventures toutes plus surprenantes les unes que les autres. Les héros vont ainsi rencontrer des Trolls, des Araignées, sans compter le fameux dragon ! Alors je me suis rendu compte que les films avaient quand même embelli le livre puisque dans ce dernier on ne retrouve pas d’Orques, on ne sait pas ce que fait Gandalf lorsqu’il s’en va et le village des Hommes n’est que très peu présenté. Mais on ne n’ennuie pas pour autant. Et même si le récit connait des facilités, il ne faut pas oublier le public visé donc on peut facilement lui pardonner !

Pour moi, ce fut une jolie lecture, heureuse d’avoir pu en découvrir plus sur l’œuvre de Tolkien !

sans-titre-6

9 / 10

 

imagesgfgfgg

fleche A l’origine, Bilbo était une histoire que Tolkien racontait à ses enfants. Le récit est ensuite passé entre les mains des proches de l’auteur avant de tomber dans celles d’un éditeur.

fleche Le personnage de Gandalf est venu à Tolkien en achetant une carte postale sur laquelle était représenté Odin, divinité de la mythologie nordique (voir ici)

fleche En 1937, on demande à Tolkien d’écrire une suite et il travaille alors sur le Seigneur de Anneaux. Cela l’oblige à modifier « le hobbit », notamment la scène avec Gollum et l’anneau.

fleche En plus de ses talents d’écrivains, Tolkien était également illustrateur, notamment de ses propres œuvres. On peut en découvrir quelques une ICI ce qui permet de se rendre compte du très bon travail de Peter Jackson qui a beaucoup respecté l’univers de l’auteur dans les films.

 

31 commentaires sur « Bilbo le Hobbit »

  1. Tolkien, un de mes auteurs préférés! J’ai adoré (gros euphémisme) le seigneur des anneaux, le Silmarillion, les contes des ages perdus,…. Le problème c’est que j’ai lu Bilbo après tout ça, et que les incohérences avec la suite, logique vu que lsda n’existait pas encore, m’ont beaucoup gêné! J’aurais du les lire dans l’autre sens 😉
    Les films par contre,… On va dire que PJ s’est fait plaisir^^
    C’est chouette de lire un peu plus de Tolkien, on se rend compte du travail de titan qu’il a effectué 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Ah oui je comprends, vu que le Hobbit se passe avant tout le reste, c’est sans doute le 1er qu’il faut lire ^^ Pour ma part je n’ai pas encore découvert le Silmarillion ni les contes des ages perdus, mais ça me fait bien envie du coup 😉
      Je suis d’accord pour les films ^^ Beaucoup de libertés, peut être pour le rendre moins jeunesse … Mais du coup en lisant le livre j’ai été surprise de certains passages par rapport aux films …

      Aimé par 1 personne

  2. Je n’ai pas encore eu la chance de découvrir cet univers, que ce soit Bilbo le Hobbit ou Le seigneur des anneaux, j’en ai vaguement vu une partie quand mon père regardait les films mais c’est tout et je n’ai jamais su m’y intéresser jusqu’à il y a quelques temps ! Je me souviens qu’une fois j’ai emprunté Le seigneur des anneaux à la bibliothèque, j’étais vraiment jeune, et j’avais été assommée par les descriptions trop longues et détaillées mdr mais j’ai très envie de retenter maintenant, j’espère en avoir l’occasion cette année 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Je comprends, c’est vrai que le Seigneur des Anneaux est bourré de descriptions qui peuvent rapidement devenir indigestes, surtout dans toute la première partie du premier tome … Du coup les films sont plus accessibles puisque plus basés sur l’action 😉 Mais ça reste une super saga fantasy, j’espère que tu pourras t’y mettre et surtout que tu l’apprécieras 🙂

      J'aime

  3. Je me souviens avoir largement préféré le SDA parce que j’avais trouvé le Hobbit un peu trop « enfantin » et que je n’arrivais pas à m’attacher aux personnages et puis bizarrement je m’étais ennuyée. Pas le même ressenti que toi donc hihi ^^
    A bientôt
    Kin

    Aimé par 1 personne

    1. Je te comprends, à choisir j’ai aussi préféré le SDA parce que plus adulte, mature et complexe aussi! Du coup pour le Hobbit je partais en sachant que Tolkien l’avait écrit avant tout pour ses enfants et je pense que ça m’a aidé à mieux l’appréhender 🙂 Mais je comprends tout à fait ton point de vue 😉

      Aimé par 1 personne

  4. j’ai beaucoup de mal avec la trilogie du seigneur des anneaux et le hobbit mais ce livre est dans ma PAL depuis le salon du livre de l’année dernière – je l’avais acheté par curiosité et parce que la couverture (noire et or) est très jolie !
    Je compte le lire cette année en espérant être agréablement surprise 🙂
    Emeline

    Aimé par 1 personne

    1. Le seigneur des anneaux est assez difficile parce que le style peut paraitre un peu lourd avec toutes ces descriptions! Je pense qu’il faut s’accrocher! ^^ Le Hobit, étant à la base écrit pour les enfants est peut être plus abordable … J’espère qu’il te plaira en tout cas! 🙂

      Aimé par 1 personne

  5. Ooh, Tolkien mon premier amour ❤
    J'ai été bercé dès tout môme par les films de PJ et je parlais si souvent de son univers avec mon père ou des amis que je connaissais déjà la plupart du contenu des livres avant même de les avoir ouvert pour la première fois (à la grande surprise de ceux avec qui j'en parlais dans les plus grands détails d'ailleurs xD).
    A cause du style assez lourd du bonhomme ceci dit j'ai mis assez longtemps avant "d'oser" m'attaquer à son travail, et au final j'ai dévoré le Silmarillion en une petite semaine (pourtant réputé à juste titre pour être très dense et lourd à la lecture 'vu les différents âges et tous les personnages évoqués) avant de passer aux Contes et Légendes Inachevés et Le Seigneur des Anneaux. Et puis Le Hobbit bien sûr ! J'avais beaucoup aimé l'aspect conte du livre qui détonne pas mal avec les autres mais est loin d'être déplaisant et permet une lecture plus légère pour s'aérer un peu la tête entre deux pavés. Et puis, une histoire remplie de nains, moi qui adore ce peuple… Que demander de plus ! (Si ce n'est oublier les adaptations de Jackson peut-être ? uhuh…)

    Un blog très sympa que je viens de découvrir en tout cas, je suivrai avec plaisir tes prochaines lectures 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Oh merci beaucoup!!!
      Je me suis pas mal reconnu dans ton commentaire, moi aussi j’ai vu les film du SDA avant de découvrir les romans. J’ai adoré ces films, l’univers, l’histoire, les personnages, un vrai coup de coeur!! J’ai aussi attendu avant de lire les romans à cause de trop plein de descriptions mais finalement je suis ravie de m’y être mis parce qu’ j’ai passé un super moment!! 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s